SFR Presse
Le Figaro
9 octobre 2019

À Roubaix, la désillusion alimente l’abstention et le RN

Marie Tranchant

3 min

2 likes

Marie Tranchant
Marie Tranchant

« LA PROCHAINE présidentielle, c’est en 2022 ? Je ne savais pas… » Âgé d’une vingtaine d’années, Mohamed* passe beaucoup de temps à « squatter » aux abords de la gare Jean-Lebas de Roubaix, peu à parler de politique avec ses copains. « Ça ne sert à rien de voter, tranche Rachid*, 28 ans. On ne se sent pas concernés. Il faut que les politiques s’occupent des quartiers. » Leur principale préoccupat

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :