SFR Presse
Libération
12 juillet 2019

UN JOUR UN LIVRE Patty Hearst, la rage d’une otage

1 min

Le thème fascine: comment une victime peut-elle en arriver à rejoindre ses propres bourreaux ? Le syndrome de Stockholm, ainsi baptisé à la suite d’un braquage en 1973 lors duquel les otages avaient embrassé la cause des malfaiteurs (1), oblige chacun à tracer sa propre limite entre légalité et légitimité et brouille les définitions confortables de bien et de mal. Patty Hearst, dont l’enlèvement e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :