SFR Presse

Peine confirmée pour Clément Dubar

H.A.

2 min

H.A.
H.A.

La cour d'appel a confirmé hier la condamnation du planteur de cannes à une peine de cinq mois de prison avec sursis, sans compter les 5300 euros de dommages et intérêts à verser à Tereos. Le 19 septembre dernier, Clément Dubar s'avançait à la barre de la cour d'appel de Saint-Denis pour des dégradations commises à l'usine de Bois-Rouge, en mai 2017. Le planteur de cannes avait percuté à plusieurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :