SFR Presse
L'Union
15 novembre 2018

Peines aggravées pour les accusés d’enlèvement

1 min

Jusqu’à la dernière minute de l’audience d’appel de septembre dernier Armand et Guy Laurent ont nié l’enlèvement et la séquestration dont ils étaient accusés. Armand Laurent avait même décrit son ex-compagne comme une manipulatrice diabolique. Selon lui, c’était même elle qui avait organisé un rendez-vous dans un bois près de Nogent-l’Artaud pour « discuter ». Le délibéré de la cour d’appel d’Amie

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :