SFR Presse
Le Figaro
15 février 2019

Sanchez lance la campagne des législatives espagnoles

Le président du gouvernement a annoncé des élections le 28 avril et a aussitôt revêtu ses habits de chef du Parti socialiste.

Mathieu de Taillac

3 min

Mathieu de Taillac
Mathieu de Taillac

EUROPE « Taxez-moi de classique, mais sans budget, on ne peut pas gouverner. » Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a ainsi justifié la convocation d’élections générales anticipées, qui se tiendront le 28 avril prochain. Après s’être livré à un bilan laudatif de ses neuf mois d’action au Palais de la Moncloa, Sanchez a réparti les responsabilités. Aux indépendantistes, qui avaient

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :