SFR Presse
L'Union
27 avril 2019

10e vendredi de protestation

1 min

Les rues du centre d’Alger étaient à nouveau noires de monde vendredi, le 10e consécutif de protestation à travers l’Algérie, contre les figures du « système » restées au pouvoir après la démission le 2 avril du président Abdelaziz Bouteflika. L’importante mobilisation, constatée également dans d’autres villes du pays, semble indiquer que les contestataires restent déterminés à obtenir satisfactio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :