SFR Presse
L'Indépendant
30 août 2019

Licenciement jugé abusif pour le chauffeur routier pris en photo avec un pichet de vin

L.Ma.

2 min

L.Ma.
L.Ma.

Au vu du calendrier des faits, des éléments factuels et contradictoires, le Conseil dit et juge que les motifs de licenciement (...) ne constituent pas une faute grave ». Dans un jugement rendu le 26 août, le conseil des prud’hommes de Narbonne a requalifié en licenciement abusif la rupture de contrat du chauffeur de poids lourds, qui avait été pris en photo avec un pichet de vin lors de sa pause

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :