SFR Presse
Le Figaro
7 février 2019

Les fonda-mentaux sont solides

Marie Visot

1 min

Marie Visot
Marie Visot

Comment analysez-vous la nouvelle détérioration du déficit commercial ? Je ne suis pas un fétichiste du solde commercial ! Il ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt, en l’occurrence de bons signaux. En 2018, les deux tiers de ce déficit sont dus à la facture énergétique. Hors énergie, le solde commercial s’améliore de 4 milliards, soit 12 %. Cela veut dire que les fonda­mentaux sont solides

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :