SFR Presse
Libération
11 septembre 2018

Museveni, trente-deux ans et tout son temps

En cinq mandats, le président ougandais est passé de libérateur à dirigeant autoritaire qui s’accroche au pouvoir.

2 min

«Le problème de l’Afrique en général, et de l’Ouganda en particulier, ce n’est pas le peuple, mais les dirigeants qui veulent rester trop longtemps au pouvoir», avait déclaré Yoweri Museveni, le président ougandais, lors de sa prestation de serment. C’était en 1986. Trente-deux ans - et deux amendements de Constitution - plus tard, l’ancien guérillero devenu chef d’Etat a rangé ses principes avec

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :