SFR Presse
Madame figaro
6 septembre 2018

UNE FAMILLE ESPAGNOLE

1 min

« Peut-on être un jeune homme noble et pur, et en même temps lutter pour une mauvaise cause ? » C’est l’une des questions que pose Javier Cercas dans un livre admirable où il se raconte autant qu’il raconte Manuel Mena, son grand-oncle, fervent franquiste - ou du moins phalangiste -, mort à 19 ans, en 1938, à la fin de la guerre civile espagnole. Héros et martyr aux yeux des siens, Mena est pour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :