SFR Presse

Caillé veut un nouvel accord avec les banques

Thomas Subervie

2 min

Thomas Subervie
Thomas Subervie

TRIBUNAL DE COMMERCE. La proposition de règlement de ses dettes à hauteur de 50% de leur montant n’a pas séduit autant de créanciers du groupe Caillé que ce dernier l’espérait. Plus de la moitié du plan de sauvegarde est aujourd’hui payée et il désire trouver un nouvel accord avec les banques pour le passif restant. «3,4 millions d’euros, c’est une grande déception». A la sortie du tribunal de com

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :