SFR Presse
Le Figaro
25 avril 2019

Pour les salariés, une image exécrable et 12 000 postes supprimés

Anne Bodescot

2 min

Les salariés de Bayer ne décolèrent pas. Depuis que leur groupe a racheté Monsanto, leur vie a changé. Le chimiste allemand n’était certes pas exemplaire en matière d’environnement, comme en témoignent ses recours contre l’interdiction en Europe des néonicotinoïdes, accusés de décimer les abeilles. Mais en plus, aujourd’hui, il hérite de l’opprobre que suscite - surtout en France et en Allemagne 

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :