SFR Presse

France Télécom : «J’étais un bon à rien, un parasite»

2 min

Après la parole institutionnelle de la direction de France Télécom, des syndicats ou de la médecine du travail, voici venu le temps des témoignages de chair et de larmes. Hier, le tribunal a entendu les premières parties civiles dans le procès de France Télécom et de ses ex-dirigeants, qui comparaissent pour «harcèlement moral». Accepter de partir travailler à 450 kilomètres de sa famille et êt

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :