SFR Presse
La Provence
17 mars 2019

Delphine de Vigan, et toute notre gratitude

Par Jérôme GARCIN

2 min

Par Jérôme GARCIN
Par Jérôme GARCIN

Michèle Seld, alias Michka, était correctrice dans les journaux. Les mots, c’était sa grande affaire. Elle était incollable sur la grammaire, la syntaxe, les conjugaisons, les accords. Elle guettait les coquilles et les répétitions. Elle avait lu, crayon à la main, Doris Lessing, Sylvia Plath, Virginia Woolf. Et voici que, avec la vieillesse, les mots, ses chers mots lui échappaient et se faisaien

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :