SFR Presse
Le Figaro
11 août 2019

La filiale chinoise de PSA réduit la voilure

Le groupe français et son allié chinois Dongfeng vont se défaire de deux usines et supprimer des emplois.

Valérie Collet

2 min

Valérie Collet
Valérie Collet

AUTOMOBILE Le groupe PSA prépare-t-il un retrait progressif de Chine, un pays où ses ventes ne cessent de dégringoler depuis quatre ans ? « Certainement pas », affirme-t-on au siège du constructeur. Vendredi, l’agence Reuters révélait que la coentreprise, détenue par PSA Peugeot Citroën et son partenaire chinois Dongfeng, s’apprêterait à diviser par deux ses effectifs en fermant l’un de ses quatre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :