SFR Presse
La Provence
20 avril 2019

Mali

1 min

Démission du gouvernement après une vague de violences et de manifestations Après l’Algérie et le Soudan, le Mali a vu lui aussi - hier - son gouvernement démissionner après une série de manifestations. Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a démissionné avec son gouvernement, moins d'un mois après la tuerie de 160 civils peuls dans le centre du pays et une série de manifestations contre la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :