SFR Presse
Le Figaro
11 octobre 2018

Tadao Ando : « L’architecture doit favoriser la gaîté »

ENTRETIEN Le Centre Pompidou consacre une exposition à cet autodidacte devenu l’un des plus grands. Échange direct.

Valérie Duponchelle Béatrice de Rochebouët

7 min

2 likes

Valérie Duponchelle Béatrice de Rochebouët
Valérie Duponchelle Béatrice de Rochebouët

Tadao Ando, 77 ans, est un « trésor vivant » de l’architecture japonaise, vénéré comme tel. Son passage à Paris crée partout des bouchons, de la ­signature de son livre chez Taschen ­dimanche, à sa master class et au vernissage de son exposition à Beaubourg ­lundi, événement phare de « Japonismes 2018 ». Il s’avance, impérial, comme le cortège qui l’entoure avec respect. Mais reste d’un naturel dé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :