SFR Presse

Les gendarmes enquêtent sur les facturations de l'Aurar

JÉRÔME TALPIN,jtalpin@jir.fr

3 min

JÉRÔME TALPIN,jtalpin@jir.fr
JÉRÔME TALPIN,jtalpin@jir.fr

LE PORT ET SAINT-PAUL. L'enquête sur l'Aurar, ouverte après la plainte de la CGSS pour “escroqueries”, reprend son cours. Hier, un gendarme de la section de recherches s'est rendu au siège de l'Association pour l'utilisation du rein artificiel à La Réunion afin de comprendre les règles et les pratiques de facturation. La CGSS estime que son préjudice se porte à 4 millions liés à des consultations

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :