SFR Presse
La Dépêche du Midi
4 septembre 2018

«La haute mer, c’est une zone de non-droit vouée au pillage»

Recueilli par Al. F

2 min

3 likes

Recueilli par Al. F
Recueilli par Al. F

Aujourd’hui sous l’égide de l’ONU, commencent les discussions en vue d’un traité prévu pour 2020 et qui doit légiférer et protéger la haute mer. Pourquoi un tel projet ? Mis à part les ZEE, Zones économiques exclusives, surveillées et gérées par les états côtiers sur une surface de 200 miles nautiques, c’est toute l’immensité des océans qui est sans législation et on peut donc y faire n’importe q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :