SFR Presse
Détente Jardin
31 mai 2018

Une récolte pour des nèfles

1 min

La maturité des fruits du néflier du Japon (ou bibacier, Eriobotrya japonica) dépend de sa variété. Les sujets issus de semis, qui mettent des années à fructifier, donnent des fruits tardifs, acides et de petit calibre. Recherchez plutôt ‘Saint Michel’, à fruits plus gros et sucrés. La fin de l’été est un bon moment pour planter le néflier du Japon, plutôt que l’automne, car c’est un frileux.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :