SFR Presse
Midi Libre
27 février 2020

Suspecté de violences volontaires, il est placé sous contrôle judiciaire

2 min

En raison de la grève des avocats, ce dossier « sensible », selon le procureur de la République, a une nouvelle fois été reporté. Quant au suspect, il a été remis en liberté sous conditions. Un Montpelliérain, placé sous détention provisoire depuis maintenant sept semaines, comparaissait dernièrement à la barre du tribunal correctionnel de Montpellier pour des faits de violences volontaires en réu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :