SFR Presse
La Provence
9 juin 2019

Bagot, l’envie de plaisir

2 min

Il n’avait plus accroché un dossard sur le Critérium du Dauphiné depuis 2014. Presque une éternité. Yoann Bagot était alors au sommet de sa carrière, sous les couleurs de Cofidis. Le Salonais garde toutefois de vifs souvenirs de cette course qui lui plaît (32e cette année-là) et sait donc ce qui l’attend à partir d’aujourd’hui : "De mémoire, ça roule vite, tout le monde est prêt et en forme à cett

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :