SFR Presse
Libération
23 août 2019

Giuseppe Conte (Italie) : le démissionnaire accommodant

1 min

En 2018 au Québec, Giuseppe Conte avait été l’invité surprise du G7. Inconnu du grand public, sans la moindre expérience politique, l’avocat de 54 ans venait d’être désigné président du Conseil italien par la coalition populiste des Cinq Etoiles et de la Ligue. Un an plus tard, à Biarritz, il sera bien sur la photo du sommet, mais avec déjà un pied hors du cadre. Démissionnaire depuis mardi, après

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :