SFR Presse
Jeux Vidéo Magazine
29 janvier 2020

AU CŒUR DU COMBAT

3 min

DOOM ETERNAL RESTE UN DOOM, MAIS IL NE SUFFIRA PAS DE SHOOTER POUR BRILLER CAR LES AFFRONTEMENTS SE FONT ICI PLUS TACTIQUES QUE PAR LE PASSÉ. Avec Doom 2016, id Software a fait une erreur. « Je pense que nous avons donné aux gens trop d’opportunités de jouer à Doom 2016 de la mauvaise façon, explique Stratton. Et cela a conduit les gens à penser que le jeu était ennuyeux, monotone ou répétitif. Et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :