SFR Presse
Le Figaro
15 mars 2019

De la reine Elizabeth à Erdogan, le monde condamne un massacre « odieux »

Tanguy Berthemet

1 min

Les réactions écœurées ont afflué après les attentats de Christchurch. La reine Elizabeth II, chef de l’État néo-zélandais, s’est dite « profondément attristée par les événements épouvantables ». Jacinda Ardern, première ministre néo-zélandaise, a affirmé que son pays avait été choisi car « nous représentons la diversité, la gentillesse ». Donald Trump a condamné « l’horrible massacre dans des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :