SFR Presse
Le Figaro
25 novembre 2019

Le choc frontal, ce tueur-né

Philippe Doucet

2 min

Philippe Doucet
Philippe Doucet

Exactement 47 % des tués en voitures particulières le sont lors de chocs frontaux. La collision se déroule en 100 millisecondes : un battement de cils. « Le choc frontal reste le plus courant. Notre objectif est de réduire les conséquences des accidents en connaissant les mécanismes des lésions », dit Maxime Labrousse, accidentologue au LAB. « Pendant l’accident, vous ne pouvez rien faire : c’est

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :