SFR Presse
La Provence
14 juillet 2019

"La multi-appartenance n’est pas forcément acceptée"

A.D.

4 min

A.D.
A.D.

Dans les années 1980, les joueurs avaient interdiction de jouer dans des clubs étrangers. "En 1982, un seul joueur de l’équipe nationale ne joue pas dans un club algérien : c’est Mustapha Dalheb qui évoluait au PSG à l’époque, explique le sociologue Didier Rey. Dans la coupe du monde de 2010, aucun ne joue en Algérie. Aujourd’hui, les joueurs algériens ont été souvent formés en Europe, y font leur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :