SFR Presse
Le Journal du Dimanche
11 novembre 2018

« Quand on voit le nombre de morts par particules fines en France, on ne voit pas pourquoi il y aurait un bonus sur le diesel alors qu’il pollue le plus »

2 min

EMMANUELLE WARGON, SECRÉTAIRE D’ÉTAT À LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE, SUR INTERNET FAUX • Si le nombre de décès prématurés liés aux particules fines (PM2,5) en France a été évalué à 48.000 par l’Anses, les moteurs diesels sont loin d’en être les premiers responsables. Selon le dernier inventaire du Centre interprofessionnel technique d’étude de la pollution atmosphérique (Citepa, inventaire Secten, avr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :