SFR Presse

Violence en récidive d’un Gilet jaune : 30 mois de prison

S. A.

2 min

Un jet de projectile « oui mais sans danger ». C’est ce qu’a tenté d’expliquer Toni, 47 ans, mardi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Il était poursuivi pour « violences sur agent dépositaire d la force publique » et « outrages » après avoir lancé une bouteille en verre sur un policier, en marge de l’acte XVII des Gilets jaunes, samedi à Toulouse. Interpellé à l’angle de la place Wilso

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :