SFR Presse
Libération
29 novembre 2019

Kinshasa, à décharge de revanche

Les ghettos de la capitale de la République démocratique du Congo regorgent de musiciens, rappeurs et performeurs qui fabriquent leurs instruments à partir d’objets récupérés dans les poubelles pour créer une musique du chaos révolutionnaire et rageuse.

6 min

C’est un son qui sort de nulle part. Du fin fond d’une ruelle jonchée de déchets, sacs plastique en pagaille, canettes en tout genre, pneus éreintés, carcasses éventrées et tout ce que peut rejeter une mégalopole de bientôt 15 millions d’habitants comme Kinshasa. «Bing, bang, boom.» Il suffit de se laisser guider par ces sonorités de bidons pour atterrir comme par miracle dans une vaste cour, au c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :