SFR Presse

Soutiens aux prisonniers catalans : Madrid au bord de la crise de nerfs

3 min

L’indépendantisme catalan ne s’est jamais vraiment attiré de sympathie en France, à l’exception des élus corses et des eurodéputés, la Tarbaise Marie-Pierre Vieux et José Bové. Mais la situation est peut-être en train de changer. À quelques jours d’intervalle, les séparatistes viennent d’obtenir successivement le soutien public de 41 sénateurs français, du Conseil régional d’Occitanie et de Benoît

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :