SFR Presse
Libération
11 août 2019

A Moscou, «on est arrivés à un point de rupture»

Près de 50 000 personnes ont bravé la pluie samedi lors d’un rassemblement pour des élections libres. Une mobilisation record en faveur d’une cause qui commence à gêner sérieusement le Kremlin.

3 min

«La Russie est en train de glisser vers un système fascisant, nous ne pouvons accepter ce climat d’intimidation.» Pour Iya et Natalya, couple de quinquagénaires vivant loin du centre-ville, impensable de ne pas se rendre sur l’avenue Sakharov samedi. Signe que quelque chose est en train de se passer dans la capitale russe, des dizaines de milliers de Moscovites (entre 30 000 et 50 000) ont fait co

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :