SFR Presse

French bee ravit la troisième place à Corsair à Réunion Roland-Garros

Alain Dupuis

1 min

AÉROPORT. Alors que l'ensemble des compagnies aériennes installées sur l'axe Réunion - métropole affichent une certaine inquiétude face à l'arrivée possible d'un second transporteur low-cost, French bee, qui a pérennisé le concept après XL Airways, garde le sourire. "Quand on voit que le marché continue de croître, cela prouve bien l'élasticité du trafic. Mais cela veut surtout dire qu'on a choisi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :