SFR Presse
La Croix
3 juillet 2019

Chagrin d’amour

Frédéric Boyer

3 min

Frédéric Boyer
Frédéric Boyer

J’assiste, souvent silencieux et observateur, à l’existence de ma dernière fille, mon adolescente. Je reste un peu à l’affût. Je suis le témoin discret de sa vie. Si je voulais résumer ces deux dernières années, alors qu’un été de feu revient ces jours-ci avec pour moi son cœur de nuit, avec la mort et la disparition logées définitivement pour ma fille et moi dans son ardeur et sa lumière, donc si

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :