SFR Presse
La Provence
31 octobre 2018

La mort, un coût dur pour ceux qui restent

Ph.F.

3 min

Ph.F.
Ph.F.

Le marché de la mort se porte bien, Dieu merci. Avec 9 129 inhumations enregistrées en 2017 à Marseille, les entreprises de pompes funèbres ne risquent pas de tirer le rideau. Pas tout de suite, du moins. Avec la courbe croissante des papy-boomers qui s’annonce, la prochaine décennie devrait avoisiner les 10 000 décès annuels. Et si on comptait une bonne quarantaine d’entreprises funéraires privée

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :