SFR Presse
Sud Ouest
10 juillet 2018

Une mule, des lieutenants et leur chef condamnés

ÉLISA ARTIGUE-CAZCARRA,e.cazcarra@sudouest.fr

3 min

ÉLISA ARTIGUE-CAZCARRA,e.cazcarra@sudouest.fr
ÉLISA ARTIGUE-CAZCARRA,e.cazcarra@sudouest.fr

COCAÏNE Ils ne sont pas des Pablo Escobar. Mais sont représentatifs des « micro-réseaux » d’importation de cocaïne en métropole, via le Suriname et la Guyane, dont le développement ne faiblit pas depuis trois ans. Des importations qui reposent sur des « mules », des hommes ou des femmes qui transportent la drogue dans leur ventre, au péril de leur vie, en échange de quelques milliers d’euros, auto

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :