SFR Presse
Libération
13 août 2019

La directrice de Locarno : «Si je programmais seulement avec mon goût, il y aurait 5 films»

Lili Hinstin, nouvelle directrice artistique de Locarno et seule femme à la tête d’un festival de cette importance en Europe, défend ses choix et la diversité des films et des publics présents qui font la singularité de l’événement.

5 min

«Merci d’avoir rendu visible l’invisible.» On a entendu vendredi soir ce beau cri de gratitude aussitôt saucé d’applaudissements sur une Piazza Grande comble, au festival de Locarno, où le public s’était bousculé comme rarement pour arracher les 9 300 sièges disponibles d’une projection en plein air, en des conditions superbes malgré la semonce des orages d’été suisses. Le film du soir était Once

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :