SFR Presse

L'ex-patron du Chapiteau veut faire annuler la confiscation de sa maison

2 min

SAINT-PIERRE. Reconnu coupable d'abus de biens sociaux, de banqueroute et de récidive de travail dissimulé, Stéphane Lauret, l'ancien patron de la discothèque Le Chapiteau, a été condamné le 15 novembre dernier à un an de prison avec sursis, une interdiction de gérer de dix ans et à une amende de 50 000 euros. Mais c'est bien parce que la justice a prononcé par ailleurs la confiscation de sa maiso

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :