SFR Presse
Le Figaro
7 janvier 2019

L’avion, un « bon » endroit pour avoir un arrêt cardiaque

Paradoxalement, plusieurs facteurs augmentent les chances de survie lors d’une attaque survenant pendant un voyage aérien.

Mascret, Damien

3 min

Mascret, Damien
Mascret, Damien

VOYAGES La majorité des incidents médicaux survenant en avion concernent des vols long-courriers. Neuf fois sur dix, un médecin est présent à bord (sept fois sur dix pour les moyen-courriers et une fois sur trois pour un vol court-courrier), mais dans tous les cas, l’équipage est formé aux urgences. Une boutade prétend que si vous devez avoir un arrêt cardiaque autant le faire dans un avion ! La

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :