SFR Presse
L'Indépendant
7 octobre 2018

Le principal suspect reconnaît l’avoir déjà rencontré

1 min

Il assurait ne pas la connaître. Jean-Marc Reiser a finalement rétropédalé sur cette partie de l’affaire de la disparition de Sophie Le Tan. Devant la juge d’instruction de Strasbourg, vendredi, l’homme de 58 ans a nié être impliqué dans cette affaire mais a changé de version en affirmant pour la première fois avoir rencontré l’étudiante de 20 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis le 7 septe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :