SFR Presse
Challenges
4 octobre 2018

Perception

1 min

La moindre croissance économique en Europe par rapport aux Etats- Unis et les craintes politiques liées au Brexit et à la montée des populismes ont poussé les investisseurs étrangers, notamment américains, à se détourner des actifs européens plus volatils, en particulier des actions du CAC 40.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :