SFR Presse
Le Figaro
28 décembre 2018

Cancer du sein : le tatouage, un dernier acte de guérison

À Bordeaux, l’association Sœurs d’encre offre sous l’œil vigilant de médecins cette possibilité pour celles qui refusent la chirurgie réparatrice.

Anne-Laure Lebrun

2 min

Anne-Laure Lebrun
Anne-Laure Lebrun

SANTÉ « On n’a pas besoin d’avoir des seins pour être et se sentir féminine », affirme, sans hésiter, Lianka, 14 ans. Assise, l’adolescente observe les gestes précis de Laurette, tatoueuse, et assiste émerveillée à l’apparition d’un chat aux longues moustaches et aux oreilles pointues sur la poitrine de Delphine, sa mère.  « Après ma double mastectomie, je n’avais pas envie de subir une reconstruc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :