SFR Presse
Nice Matin
22 mai 2019

Premiers souvenirs de Grand Prix

1 min

Gamin, quand le petit Michel voyait tourner les F1 sur le circuit, il ne pensait pas qu’il deviendrait un jour le grand manitou du Grand Prix de Monaco. « Je me souviens surtout du bruit des voitures. Ce bruit attirait tout le monde. Le Grand Prix était un événement extraordinaire parce qu’on avait des vacances prolongées. Et à l’époque, l’accès au circuit était pratiquement ouvert. C’était un gra

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :