SFR Presse
Le Figaro
28 juin 2020

Après sa large victoire au Havre, Philippe se retrouve en position de force

Marcelo Wesfreid

3 min

SES ÉQUIPES CRAIGNAIENT un second tour « serré ». En mars, Édouard Philippe avait enregistré 43 % des voix au Havre. Il n’en a rien été. Le premier ministre triomphe avec un score de 58,83 % (lire page 12) dans une ville qui vote traditionnellement à gauche aux élections nationales. Le locataire de Matignon était en lice contre le député communiste Jean-Paul Lecoq. « Ici, au Havre, on est heureux,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :