SFR Presse
Le Figaro
6 juillet 2018

Degas et Manet favoris à Chantilly

ARTS Au cœur de la « cité du cheval » une exposition évoque la passion des peintres pour les courses hippiques, un sujet emblématique de la modernité entre 1760 et la fin du XIXe siècle.

Eric Biétry-Rivierre

4 min

2 likes

Eric Biétry-Rivierre
Eric Biétry-Rivierre

Avec la Bibliothèque de France, l’École nationale des beaux-arts et le Musée de Rouen, le Domaine de Chantilly est la seule institution au monde conservant une série des lithographies du génie romantique Théodore Géricault (1791-1824). Son cabinet des arts graphiques en expose cet été une trentaine ayant trait au cheval. On y lit la passion de l’auteur des grands cavaliers ornant les salles rouges

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :