SFR Presse
Libération
11 août 2019

Tunisie : la présidentielle de tous les possibles

Près de 70 candidats ont déposé leur dossier de candidature pour le scrutin, avancé au 15 septembre, à la suite de la mort du président Essebsi fin juillet. Le champ politique n’a jamais été aussi éclaté. Focus sur les candidats principaux.

5 min

1 like

La mort du vieux président Béji Caïd Essebsi, le 25 juillet, quelques mois avant le terme de son mandat, a accidentellement dynamité la compétition électorale en Tunisie. Pour respecter le délai prévu par la Constitution, le premier tour du scrutin présidentiel a été avancé au 15 septembre, soit avant les élections législatives. Cette inversion du calendrier «renverse la logique du système parlem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :