SFR Presse

L'Europe déstabilisée par la crise des migrants

3 min

IMMIGRATION. Il y a trois ans, Angela Merkel était applaudie, comparée à "Mère Theresa" pour avoir le 4 septembre 2015 laissé les frontières de l'Allemagne ouvertes à des dizaines de milliers de réfugiés arrivant du Proche-Orient via les Balkans. Aujourd'hui, ce sont les images d'extrémistes de droite chassant les étrangers dans les rues de Chemnitz en faisant le salut hitlérien qui font la Une. U

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :