SFR Presse
La Voix du Nord
28 mars 2019

LA PHRASE

1 min

Agacé par la lenteur et l’« inertie bureaucratique » de la NASA, le gouvernement de Donald Trump a annoncé mardi une accélération du retour d’astronautes américains sur la Lune, de 2024 à 2028. LE VICE-PRÉSIDENT MIKE PENCE a confirmé ce qu’avait dit l’administrateur de la NASA : une femme devrait être la prochaine à fouler le sol lunaire, qu’aucun humain n’a touché depuis la fin des missions Apoll

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :