SFR Presse
L'Indépendant
15 juin 2018

Une suspicion d’analyses anormales

1 min

Une association de malades de la thyroïde a estimé hier que des anomalies dans la composition de la nouvelle formule du Levothyrox pourraient expliquer ses effets secondaires, ce que le laboratoire Merck a démenti. L’Association française des malades de la thyroïde (AFMT) a affirmé avoir fait réaliser des analyses pour comparer la nouvelle formule et l’ancienne du médicament. Selon elle, ces analy

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :