SFR Presse
Le Figaro
17 janvier 2020

Derrière ce texte, le spectre de la gestation pour autrui

Agnès Leclair

2 min

Agnès Leclair
Agnès Leclair

C’EST UNE OMBRE qui plane sur le débat. La prochaine transgression qui se prépare pour les opposants au projet de loi de bioéthique. Aujourd’hui, la gestation pour autrui (GPA), le recours à une mère porteuse pour faire un enfant, est prohibée en France. Une interdiction prise en vertu du principe d’indisponibilité du corps humain. Alors que la pression des partisans de la GPA s’est accentuée ces

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :